Protéger son chien contre le froid en hiver

Mon chien souffre-t-il du froid ?

La plupart des chiens ne souffrent pas du froid et apprécient plus un temps hivernal qu’un temps estival. Les races à sous-poil dense, les races à poil longs, les races originaires des pays froids supportent très bien l’hiver ! Leonbergs, Huskys, Terre-neuves n’ont rien à craindre.

Les chiens qui souffriront le plus du froid sont les petites races à poil ras, tels que les Chihuahua.

Mais d’autres facteurs jouent également sur la résistance au froid :

  • L’âge du chien : tout comme les humains, les jeunes chiens et les seniors auront plus de mal à se réchauffer.
  • La maigreur : sans graisse, le corps de l’animal perd plus vite sa chaleur.
  • L’obésité : les chiens obèses bougent moins, dépensent moins de calories pour se réchauffer.

Un chien qui a froid va chercher la chaleur : contre vous, contre le manteau de la cheminée, le radiateur… il va s’isoler du sol et s’installer sur un tapis ou une surface isolante, dans une position adaptée pour conserver la chaleur : roulé en boule, pour ne pas exposer son ventre, et donc ses organes, au froid.  

Les chiens sont également capables de frissonner.

Comment protéger mon chien contre le froid ?

Une précaution toute simple pour les races à poils longs : ne tondez pas votre chien avant l’hiver ! Leur pelage est la meilleure protection naturelle contre le froid.

Inutile de rajouter une couche de manteau sur le dos des chiens déjà bien isolés naturellement.

Cependant, pour les plus petites races, le manteau peut être utile, surtout par temps pluvieux : isoler votre chien de la pluie est un bon moyen pour limiter le refroidissement.

Si vous avez le moindre doute sur la santé de votre chien, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire, celui ci pourra vous renseigner sur la conduite à tenir en hiver spécifique à votre animal.

Protéger son chien contre les irritations dues au sel de déneigement

Le sel de déneigement est un outil utile en hiver, pour sécuriser nos trottoirs et nos routes, et pouvoir marcher sans crainte du verglas. Mais nous, humains, sommes protégés par nos moonboots et nos gros après ski… Alors que nos compagnons à 4 pattes sont directement au contact de ce sel, qui peut causer des dégâts !

Pourquoi protéger son chien du sel de déneigement ?

Le sel de déneigement peut irriter et déshydrater les coussinets

Avec le froid et le verglas, les coussinets des pattes de notre chien peut subir des microcoupures, la plupart du temps sans gravité. Mais si du sel pénètre dans ces plaies, les coussinets peuvent se déshydrater (car le sel absorbe l’eau) et ces microcoupures deviendront alors douloureuses lors de l’appui.

Le sel de déneigement peut irriter les muqueuses

Les chiens ont tendance à lécher leurs plaies, ce qui aura tendance à les aggraver, et le sel des coussinets passera directement dans la bouche du chien. La muqueuse buccale (langue, babines, gencives, intérieur de la bouche) peut s’irriter facilement du fait de la présence de sel, surtout de manière répétée : il peut en résulter des brûlures dues au sel.

Les yeux sont également sensibles au sel de déneigement, attention aux irritations.

Le sel de déneigement peut causer des intoxications

A force de se lécher les pattes ou de manger de la neige, une quantité importante de sel de déneigement peut se retrouver dans l’estomac de votre chien, et causer diarrhées, vomissements, douleurs abdominales et soif intense.

Comment protéger les coussinets de mon chien ?

Protéger les pattes de votre chien

Le plus efficace pour protéger les pattes de votre animal reste les bottes : il en existe plusieurs modèles, de plusieurs matières, qui conviendront plus aux petits chien sou aux grands.

Mais tous les chiens ne les supportent pas ! Owain le corgi, par exemple, fait le “cachalot échoué” dès qu’on lui met des bottes : il se laisse tomber sur le côté et remue désespérément les pattes dans le vide jusqu’à ce que quelqu’un aie pitié de lui et lui retire les bottes…

Dans ce cas, privilégiez si possible un itinéraire de balade sans sel.Sinon, assurez-vous de laver à l’eau claire et tiède les pattes du chien en rentrant de balade, pour retirer le sel et vous assurer qu’il n’y a pas de blessures. Tamponnez les pattes avec une serviette.

Vous pouvez également utiliser des pommades surgrasses, à étaler avant les balades pour protéger les coussinets du sol. Ou des lotions tannantes, qui rendent les coussinets plus résistants, souples et imperméables le temps de la balade.

Utiliser une alternative au sel de déneigement

Vous pouvez en effet utiliser un autre moyen de déneiger les abords de votre maison : déneigement mécanique (à la pelle !), du sable, des graviers, des cendres, ou encore des copeaux de bois ou de la sciure.

Que faire en cas de blessure ou d’ingestion ?

Le bon réflexe : appelez votre vétérinaire ! En cas d’ingestion en grande quantité, les lésions peuvent être graves et toucher les reins et le pancréas, alors n’attendez pas.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici